Comme j’aime : comment déterminer l’indice de la masse corporelle ?

Comme j’aime

L’indice de la masse corporelle ou IMC représente un indicateur plus sûr que le poids pour examiner votre corpulence. Depuis 1997, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l’IMC, ce qui justifie de la fiabilité de ce moyen de contrôle pondéral. Pour calculer l’indice de masse corporelle, vous devez faire recours à une formule simple pour mieux classer votre corpulence dans l’une des catégories disponibles. Il s’agit en effet d’un exercice facile que tout le monde peut faire. Ainsi, en fonction de la classification de l’OMS, vous pourrez facilement découvrir l’interprétation de votre IMC. Focus !

Pourquoi déterminer votre IMC ?

L’objectif pour lequel l’homme comme femme doit calculer leur indice de masse corporelle est de savoir si comparativement à leur taille et leur poids, la catégorie de poids à laquelle il appartient. Une fois que vous prenez conscience de la catégorie dans laquelle vous vous trouvez, vous saurez le comportement à observer par la suite. Il faut rappeler qu’il y a les catégories de poids comme : maigreur, normal, surpoids, obésité ou obésité massive.

Dès que vous identifiez votre réel statut pondéral, vous pourrez savoir les types de maladies chroniques auxquels vous êtes exposé. Il s’agit généralement de l’hypertension, des problèmes cardiovasculaires, du diabète, etc. que vous devez traiter très rapidement pour éviter des complications ultérieures.

Indice de masse corporelle : qu’est-ce que c’est ?

Pour déterminer votre IMC, vous devez appliquer une formule mathématique très simple. En effet, vous aurez à prendre votre poids réel et le diviser par le carré de votre taille actuelle, ce qui vous donnera, IMC = poids/taille². L’indice de masse corporelle ou IMC est une expression issue du terme anglais « Body Mass Index ou BMI » qui facilite l’évaluation du poids réel du corps. L’IMC constitue ainsi un excellent moyen pour examiner les risques sanitaires relatifs à la maigreur et au surpoids.

Lisez aussi   Pourquoi et comment utiliser l’application sportive Fitaya ?

Pour être déterminé, l’indice de masse corporelle prend en compte simultanément le poids et la taille de la personne concernée. À lui seul, l’IMC ne peut pas déterminer avec précision s’il y a une obésité ou non. Le résultat n’est pas le même pour un poids de 90 kg avec une taille de 1,5 m ou 1,9 m, puisque la masse grasse et le corps pour ces deux personnes seront différents.

Calcul de l’IMC : conseils pratiques

déterminer l’indice de la masse corporelle 

Le moyen le plus facile pour calculer votre IMC, c’est de diviser votre poids par votre taille au carré. Pour cela, il est nécessaire de prendre préalablement la mesure de ces deux éléments capitaux. En pratique, pour un individu dont la taille fait 1,7 m, il aura à faire 1,7 x 1,7 pour obtenir 2,89 m². Le jeu est simple, vous avez à multiplier la valeur qu’affiche votre taille par elle-même. Une fois, la taille au carré est connue, vous allez prendre la valeur de votre poids, qui fait par exemple 63 kg que vous diviserez par les 2,89. Vous obtiendrez comme résultat 21,8 qui fait la valeur exacte de votre IMC, ce qui donne 21,8 kg/m².

Chaque valeur qu’affiche un indice de masse corporelle correspond nécessairement à une catégorie de poids donné dans la base référentielle de l’OMS. Faut-il encore le rappeler ? L’Organisation mondiale de la santé identifie cet indice comme le standard facilitant la détection des troubles liés au poids. Contestable en fonction de certains critères, l’IMC reste aujourd’hui la valeur de référence pour tous. Certaines études ont permis en effet l’établissement des seuils pour favoriser l’évaluation des zones à risque comme les maladies cardiovasculaires.

Lisez aussi   Combien de temps de vélo pour perdre 1 kg ?

L’indice de masse corporelle est la technique la plus fiable pour les femmes et les hommes, pour connaître réellement les risques liés à leur poids. Il s’agit ici des personnes âgées de 18 à 65 ans, quel que soit le sexe, puisque le mode de calcul reste le même. Selon la convenance de chacun, l’IMC peut être déterminé par trimestre ou par an afin d’avoir une idée sur la catégorie à laquelle vous appartenez et les dispositions à prendre. Plusieurs facteurs peuvent influencer ce résultat, notamment le métabolisme, la prise du poids, l’hérédité, la ménopause, la grossesse, etc. L’idéal consiste à rester dans une fourchette de poids normal.

Les contre-indications de l’IMC

L’indice de masse corporelle ne peut pas être appliqué chez tout le monde, certains cas de figure font exception. Il s’agit entre autres des nourrices, des femmes enceintes, des athlètes d’endurance, des séniors, des personnes très musclées… Pour ces personnes énumérées, leur capacité musculaire fausse facilement le résultat en ce sens que l’IMC ne démarque pas la masse graisseuse de la masse musculaire. En ce qui concerne les enfants et les adolescents, le poids indiqué dans leur carnet de soin reste un indicateur fiable. Toutefois, il y a des moyens de calcul spécifiques pour déterminer l’IMC des adolescents et des enfants relativement à leur sexe et âge.

Comment interpréter l’indice de masse corporelle ?

L’interprétation de l’IMC se fait généralement en fonction des critères établis par l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS. Selon le chiffre obtenu, chaque personne se retrouve dans une catégorie donnée suivant les principaux enseignements de l’OMS :

  • Catégorie des maigreurs « insuffisance pondérale » : moins de 18,4 kg/m² ;
  • Catégorie des corpulences normales : 18,5 à 24,9 kg/m² ;
  • Catégorie des surpoids « surcharge pondérale simple » : 25 à 29,9 kg/m² ;
  • Catégorie des obèses « obésité modérée » : 30 à 34,9 kg/m² ;
  • Catégorie des obèses avancée : 35 à 39,9 kg/m² ;
  • Catégorie des personnes en obésité morbide ou massive : 40 kg/m² et plus.
Lisez aussi   Miraculine perte de poids avis : l’essentiel à savoir

En tant que simple indicateur, l’IMC n’affiche aucun poids idéal ou n’avance aucune valeur idéale. En effet, un individu de la catégorie de surpoids peut se sentir à l’aise dans sa corpulence sans aucun souci de santé. Par contre, une personne se trouvant dans la catégorie de poids normal peut chercher à perdre quelques kilos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *