Créatinine : quand s’inquiéter ?

Créatinine

Il n’est pas rare d’aller en consultation et de se voir prescrire un examen de la créatinine. Souvent, le médecin qui demande une telle analyse soupçonne la présence d’une maladie au niveau de vos reins. Dans certains cas, ce n’est rien d’assez grave. Cependant, il pourrait s’agir d’un très sérieux problème dans d’autres cas. Si vous vous demandez à quel moment vous devez commencer par vous inquiéter, lisez ce guide.

Qu’est-ce que la créatinine ?

La créatinine provient de la dégradation de la créatine, une substance présente naturellement dans les muscles et responsable de la contraction musculaire. En d’autres termes, le corps libère de la créatine pendant une activité musculaire intense. La production de la créatine s’accompagne de déchets dont le plus connu est la créatinine.

Durant ces moments de sport, les fonctions rénales sont justement sollicitées dans le but d’éliminer les déchets comme la créatinine à travers l’urine par exemple après l’étape de la filtration. Lorsque les reins commencent par perdre leur capacité à pouvoir éliminer ce déchet, on parle alors d’insuffisance rénale.

Dans ce cas précisément, les déchets se sont accumulés au niveau des reins et cela transparaît naturellement après une analyse de sang. La quantité de créatinine dans le sang donne une image de l’activité des reins et précisément de leur capacité à pouvoir éliminer les déchets. Le taux de créatinine dans le sang varie aussi en fonction de la masse musculaire. C’est pourquoi les hommes ont tendance à en avoir davantage que les femmes.

Lisez aussi   Danger du manque de calcium : les signes qui doivent vous alerter

À quel moment faut-il s’inquiéter ?

Lorsque votre médecin commence par soupçonner des problèmes au niveau de votre rein, il demande dans un premier temps un examen sanguin de la créatinine. Cet examen facile à faire consiste à prélever du sang au niveau du pli du coude. Il peut également demander un examen urinaire de la créatine qui consiste à recueillir dans un récipient toute l’urine évacuée par le patient sur un délai de 24 heures.

Avant d’effectuer l’analyse sanguine de la créatinine, le patient est tenu de ne pas pratiquer d’activité physique intense dans les 48 heures précédant l’examen. Il doit limiter sa consommation de viande rouge à 200 g 24 heures avant l’examen et doit aussi éviter de consommer des boissons.

Suite à cet examen de la créatinine, la concentration normale de la créatinine dans le sang doit être comprise entre 6 et 12 mg/l chez les hommes et entre 4 et 10 mg/l chez les femmes. En ce qui concerne l’analyse de l’urine, les valeurs normales de créatinine dans l’urine sont comprises entre 107 et 139 ml/min.

Selon votre sexe, vous devez commencer par vous inquiéter dès lors que vous ne respectez pas ces normes. La raison à cela est très simple. Une concentration anormale de créatinine dans le sang peut être le signe de plusieurs pathologies comme :

  • Une insuffisance rénale ;
  • La présence d’un calcul rénal ;
  • Une insuffisance d’alimentation du sang au rein qu’on appelle encore ischémie ;
  • La présence d’une infection ;
  • Une autre maladie rénale très chronique ;
  • Un cancer du rein dans le pire des cas ;
  • Une fatigue sévère ;
  • Un manque d’hydratation ;
  • La destruction du tissu des muscles striés.
Lisez aussi   Quels sont les meilleurs collagènes marins ?

Ce sont les symptômes de la créatinine élevée dans le sang. Un niveau bas de créatinines dans le sang peut être le signe d’une grossesse, d’une faible masse musculaire, d’une maladie du foie, etc.

Il y a trois types d’insuffisance rénale qui devrait vous inquiéter lorsque les valeurs de la créatinine sont anormales dans votre organisme :

  • L’insuffisance rénale modérée qui se traduit par une concentration de créatinine dans l’urine comprise entre 30 et 59 ml/min ;
  • L’insuffisance rénale sévère qui se caractérise par une concentration de créatinine dans l’urine comprise entre 15 et 29 ml/min ;
  • L’insuffisance rénale terminale lorsque le taux de créatinine dans l’urine est inférieur à 15 ml/min.

Quelles solutions en cas de créatinine élevée ?

Si l’on vous diagnostique une insuffisance rénale suite à un examen médical, voici quelques comportements à adopter.

Modifier ses habitudes alimentaires

Vous devrez limiter la consommation des protéines telles que l’œuf, la viande et le poisson. Vous devez aussi éviter le sel qui ne fait pas bon ménage avec cette maladie. Il ne faut jamais dépasser 6 g de sel par jour en cas d’insuffisance rénale.

Vous pouvez remplacer le sel par des aromates ou des épices. Sans oublier que l’eau doit être votre premier allié pour vaincre ce mal. Vous devez prendre jusqu’à 1,5 L d’eau par jour et suivre votre consommation de potassium et de phosphore.

Consommer les médicaments

Vous devez aussi prendre les médicaments qui vous seront prescrits. Généralement, ce sont des produits qui agissent sur la tension artérielle et sur la protéinurie. Il faudra aussi prévoir de faire plus de sport régulièrement et arrêter de fumer si vous en avez l’habitude.

Lisez aussi   Boule derrière l’oreille : quelles sont les causes des nodules ?

Réaliser un suivi régulier

De temps en temps, vous devez faire des prises de sang. Cela permet de suivre l’évolution de la maladie et d’adapter au fur et à mesure le traitement et les conseils diététiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *