Picotements dans tout le corps comme des aiguilles : explication, causes et solutions

picotements dans tout le corps comme une aiguilles

Les sensations de picotements et de fourmillements peuvent arriver sans prévenir. Lorsque votre corps vous pique et vous gratte, vous devez savoir qu’il s’agit peut-être d’une maladie appelée la paresthésie. Lorsque les signes sont détectés rapidement, il est possible de soigner le mal et d’éviter le pire. Dans ce guide, découvrez toutes les informations utiles sur les picotements dans tout le corps comme des aiguilles.

Que comprendre des picotements dans tout le corps comme des aiguilles ?

Encore connu sous l’appellation de paresthésie en médecine, le phénomène des picotements dans tout le corps comme des aiguilles est un problème clinique qu’on ne présente plus. Il touche un grand nombre de personnes à travers le monde et se caractérise par des sensations plus ou moins fortes de démangeaison que vous pouvez ressentir sur la surface de la peau. Ces sensations se manifestent à des niveaux assez précis tels que :

  • Les extrémités du corps ;
  • Les mains ;
  • Les pieds.

Selon les neurologues, les manifestations de ce mal sont nombreuses. Parfois, le sujet atteint par ce trouble peut ressentir des engourdissements et quelques fois des brûlures intenses. Plus fréquent chez l’adulte que chez l’enfant, la paresthésie est une pathologie qui nécessite une prise en charge rapide par un médecin neurologue. Après un diagnostic profond, ce dernier pourra détecter les causes du mal et apporter les solutions qui les plus adaptées.

Lisez aussi   Quels remèdes de grand-mère pour soulager l’hypersalivation ?

Quelle est la cause de ce problème ?

En réalité, il n’existe pas une seule cause à cette pathologie. Il existe en effet plusieurs raisons qui peuvent expliquer la survenue des picotements dans tout le corps comme des aiguilles. Voici donc quelques exemples non exhaustifs qui expliquent ce problème :

  • Le syndrome du canal carpien ;
  • La radiculopathie ;
  • Un déficit en minéraux essentiels ;
  • La sclérose en plaques ;
  • Lee syndrome du tunnel du tarse ;
  • Maladie artérielle périphérique ;
  • etc.

Quand on parle du syndrome du canal carpien, il s’agit fréquemment d’un trouble du nerf médian du poignet. Ce nerf, pour une raison ou une autre, peut se comprimer et induire des fourmillements dans les doigts.

Cela arrive le plus souvent chez les personnes pratiquant des activités comme le jardinage, la musique avec des instruments et les habitués aux claviers d’ordinateur. Certaines femmes âgées de plus de 50 ans et celles en état de grossesse ne sont pas épargnées par le mal.

De même, un déficit en minéraux peut causer des picotements dans tout le corps comme des aiguilles. L’absence de certains macronutriments comme le magnésium qui contribue à la détente des muscles et du corps peut être à l’origine de la paresthésie. Idem lorsque vous souffrez d’une carence en fer.

En revanche, chez certains patients, l’origine de la paresthésie est une maladie artérielle périphérique. Pour rappel, il s’agit d’une pathologie qui survient systématiquement lorsque le flux sanguin est obstrué. Cela se passe généralement dans les jambes.

À l’origine de ce mal, l’arthrosclérose, la consommation exagérée de tabac, l’hypertension et le diabète sont souvent pointés du doigt. Par ailleurs, si vous avez déjà été victime d’un accident vasculaire cérébrale, vous devez savoir que vous êtes davantage exposé à la paresthésie.

Lisez aussi   Pourquoi choisir un monte-escalier d'occasion : qualité et économies

Quelles sont les conséquences ?

Habituellement, les médecins recommandent de vite consulter un professionnel de santé lorsque les fourmillements se déclarent. Pour cause, une intervention rapide peut réduire les risques de complication et les autres problèmes graves qui pourraient survenir.

En effet, quand le mal n’est pas soigné dans les meilleurs délais, le concerné risque une amputation de la jambe ou du membre concerné par le picotement. D’autres conséquences comme les jambes lourdes, les œdèmes, les ulcères veineux et la phlébite sont autant de complications qui peuvent intervenir. Vous risquez dans le pire des cas une perte de la vision.

picotements dans tout le corps comme une aiguilles

Comment traiter et prévenir les problèmes de picotement dans tout le corps ?

Bien que le mal soit dangereux dans la plupart des cas, il existe tout de même des remèdes pour le soigner et le prévenir aussi. Dans un premier temps, vous devez éviter les mauvaises postures du corps qui peuvent comprimer les nerfs. Pour cela, vous gagnerez à changer naturellement de position afin de dégourdir les membres.

Dans un deuxième temps, il est recommandé de recourir aux médicaments qui peuvent soigner le mal ou ceux qui peuvent apporter un soulagement de longue durée au problème. En matière de médicaments, les spécialistes vous prescrivent des antiépileptiques et des psychotropes. En fonction du symptôme à l’origine du mal, une rééducation peut être mise en place ainsi que d’autres types de traitements assez spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *